Les ateliers de sensibilisations, de réflexions, de ressources

Les ateliers collectifs sont construits sur des thèmes précis en direction de tous publics (hors institutions),  ou spécifiquement vers le milieu scolaire (adultes, élèves), hospitalier (patients, soignants) et tous lieux recevant des seniors. Ces ateliers sont dits de sensibilisation et ne remplacent pas une thérapie. Cependant ils peuvent être un complément à celle-ci ou peuvent éventuellement être un premier pas si une personne souhaite aller plus loin dans sa réflexion et son cheminement personnel.

En fonction du thème:

-         la durée des séances varie de 1h30 à 3h sur une matinée ou après-midi. Groupe de paroles de 4 à 20 personnes.

-         Plusieurs  demi-journées sont également possibles permettant une sensibilisation, une réflexion  progressive, de manière à explorer en douceur, à comprendre les mécanismes comportementaux inhérents au fonctionnement du cerveau et à s’approprier de nouvelles ressources.

Chaque atelier comprend:

-         Une partie d’explications scientifiques alliant la psychologie développementale, neurobiologique, sociale, cognitive. Elles s’appuient également sur les thérapies 3ème vague (Thérapie schémas, Act, IOS, TCC, Méditation Pleine Conscience…), ainsi que sur les normes internationales DSM5 et CIM10 via un diaporama ou support papier.

-         Une partie de mise en situation ayant pour but l’échange et la réflexion sur les problématiques professionnelles, personnelles, mais aussi la construction et l’utilisation de  ressources existantes ou nouvelles les mieux adaptées.

-         Des exercices: de respirations, de visualisations mentales, de méditations, de relaxations. et du jeu de rôle

Thèmes  2021/2022

 Milieu hospitalier

addictologie, douleurs chroniques

ateliers intégratifs, d'échanges basés sur les explications scientifiques, des thérapies 3ème vague, de mises en situations. Ces ateliers sont complémentaires au suivi par les psychologues, et médecins spécialistes. Les objectifs sont à la fois :

- pédagogiques : mieux comprendre les troubles, les pathologies, les systèmes motivationnels: attachement, caregiving, exploration et  engagement. 

- sensibilisant à la thérapie des schémas, à la recherche de solutions. La réflexion et la recherche collective se fait de façon ludique via des mises en situations. Repérer les schémas, les modes, les comportements fonctionnels, dysfonctionnels. puis par exemple : dans cette situation que dit l'enfant vulnérable, en colère, jusqu'à que dirait l'adulte sain et l'enfant heureux?

- L'utilisation d'exercices de méditation, de respiration, de visualisation mentale seront également explorées, proposant ainsi une base sécurisante, stabilisante. La sensibilisation par pallier à ces techniques participe au développement de la flexibilité mentale, de la confiance, de l'autonomie et de l'exploration en douceur de ses émotions,,, de son corps, de ses pensées en pleine conscience,. Les temps d'exercices sont courts et multipliés pour éviter l'activation de traumas et favoriser l'apaisement, l'observation ici et maintenant.

-         Milieu scolaire

particulier ou adaptable et sur-mesure à la demande d’un établissement

Public: Direction, Personnels administratifs/accueils, Enseignants, AED, AESH.

Ateliers d’échanges à partir d’explications scientifiques et de mises en situations.

Hors institutions ou au sein d'un établissement

·    1    Stress, fatigue cognitive, sensation de limites presque atteintes ou d’épuisement, de solitude, voire de sentiment d'échec, de désarroi , Comment se préserver pour mieux accompagner, transmettre ?

Que fait et dit mon cerveau ? Quels comportements surgissent ? Y aurait-il un ou des schémas répétitifs fonctionnels ou dysfonctionnels ? Comment fonctionnent ces réseaux cognitifs qui activent ces schémas ? Comment puis-je agir ? Dans cette interaction, qu’est-ce qui est à moi, et qu’est-ce qui ne m’appartient pas ? Quelles sont mes ressources qui sont efficaces, que puis-je imaginer d’autres?

·       Méditations, respiration, visualisation mentale : Quel impact sur la flexibilité mentale?  Envisager par exemple une situation anxiogène autrement : accueil, observation, impermanence, ramener son attention sur le souffle… Que se passe-t-il au niveau du cerveau lors du stress ? Comment fonctionne notre cerveau : système d’attachement, système du caregiving, système d’exploration. La méditation : les 4 étapes. Travailler par pallier en toute sécurité. Les contres-indications. Visualisation mentale : surprendre le cerveau pour mieux gérer un stress, une douleur…Exercices pour mieux percevoir et comprendre. Et si j'accompagnais les élèves en intégrant ces différentes techniques? Comment le faire?

·       Qu’appelle-t-on aujourd’hui les troubles ou pathologies  suivantes, selon les normes internationales de la psychiatrie (DSM 5- CIM 10) stress, dépression, troubles anxieux, troubles paniques, phobies scolaires, TDAH, trouble du spectre autistique avec ou sans déficience intellectuelle. Dyslexie, dyspraxie, dysphonie avec ou sans déficience intellectuelle. Comorbidités. Les tests fiables, par qui? Quelles solutions, méthodologies d’apprentissage avec des élèves concernés. Ces solutions peuvent-elles être profitables aux autres élèves  dans leurs apprentissages? Oui. Sur quoi puis-je m'appuyer pour me préserver dans l'accompagnement et la transmission.?

   4   Le développement de l'enfant : Les différentes étapes du développement du système nerveux de la vie fœtale jusqu'à maturation 21-25 ans. Compétences développées à chaque étape : Interaction avec l'environnement, les apprentissages. possibles. La loi de l'attachement. Naissance des schémas précoces et impact sur les apprentissages. Liens avec les méthodologies d'apprentissages.